Moi je vais vous faire montrer que qu'est ce que je dis c'est qu'est ce qu'il faut retiendre.

L’inadmettable intretabilité de la question M

Oui, ça fait longtemps que je n’ai rien écrit. Les rageux diront six mois, les autres diront qu’ils s’en foutent. Mais on va dire que les quelques événements des mois derniers étaient pour la plupart assez peu intéressants ou ne méritaient pas d’être commentés selon moi. Mais là je ris tellement que bon, on ne peut pas passer à côté, et quoi de mieux que la période du Bac pour se remettre à écrire ? 

Comme vous avez pu vous en douter, je passe le bac. Et comme toute la France (enfin tous les bacheliers, ce qui fait un peu moins) j’ai passé hier l’épreuve tant attendue de ma part : l’anglais. Alors pourquoi tant attendue ? Bah parce que l’anglais il faut le dire, c’est la matière littéraire qui est à peu près sûre de plutôt bien se passer pour moi, étant donné que la philo reste selon moi à moitié aléatoire et l’histoire géo… est de l’histoire géo. Et alors que je suis sorti à peu près content de ces trois heures d’examen hier soir (oui, hier soir parce qu’on est obligés de suivre les métropolitains), j’ai cru comprendre qu’une certaine part – selon certains, Tous les terminales, vous comprendrez pourquoi plus tard – n’ont pas trop apprécié ce sujet.

Alors rapide présentation de l’épreuve et du sujet. On a trois heures pour lire trois documents, généralement regroupés autour du même thème et ensuite répondre à des questions (oui parce qu’il faut reconnaître que lire trois documents puis ne rien en faire est relativement inutile) puis faire une ou deux compositions (un point également intéressant). Vous pouvez voir le sujet ici si ça vous intéresse.

Pour moi, tout s’est passé plus ou moins comme prévu. Quelques questions pas évidentes certes, mais bon on s’y fait. Le seul commentaire que j’ai à faire étant que, bon… Pourquoi parler de guerre ? D’accord c’est un sujet important, mais y’a tellement plus intéressant à filer à des élèves de terminale ! Comme heu… une idée au hasard… un sujet d’actualité ? Ah ouais pas con. Enfin bref, la question n’est pas là.

La question est que rapidement après être sorti, j’ai remarqué dans la soirée qu’on sentait lever une certaine insatisfaction des bacheliers. Deux points intéressants :

  • La question M était bien trop difficile pour des élèves de terminale (S notamment)
  • C’est n’importe quoi de nous faire faire deux sujets, d’abord normalement y’a qu’une seule expression

Alors j’ai laissé pisser c’est pas la première fois que les élèves se plaignent (on l’a déjà eu en histoire géo avec pas mal de gens qui trouvaient inadmissible d’avoir géo en majeur, de pas avoir de croquis de synthèse, et d’avoir un sujet sur le Sahara, sur ce dernier point je suis plutôt d’accord mais bon… c’est coefficient trois les gens c’est pas non plus ce sur quoi vous devez compter pour avoir le bac). Mais aujourd’hui… surprise (alors ça c’est le lien vers la pétition, mais le mec a modifié le texte – j’ai d’ailleurs mis mon article à jour en conséquence en dessous de l’article original – donc je vous invite à regarder cette version directement) !

Eh oui, des lycéens, ou plutôt je pense, un lycéen s’est dit que faire une pétition pour se plaindre de la difficulté évidente de la question M était probablement une très bonne idée. Et putain comment tu passes pour un champion international. Parlons de la question en question (j’ai prévu de faire un doctorat en jeux de mots).

M. Answer the following questions briefly and justify each time with a quote.

1. What are three of his concerns about the situation?
2. How is Turner coping with the situation?

Donc pour ceux qui auraient pas compris, j’ai souligné les mots qui ont posé problème. Parce que oui, c’est ces deux mots qui doivent entraîner l’annulation de l’épreuve toute entière selon certains.

Je suis pas linguiste. Et je représente sans doute pas la majorité des terminales, il faut dire que j’ai un niveau meilleur que la moyenne mais je sais pas. Je crois que concern ressemble énormément à concerner en français [concern peut se traduire par soucis, tracas]. Qu’est ce que ça veut dire quand tu te sens concerné ? Que généralement y’a un problème avec quelque chose, ou qu’il y a un problème à régler ! Et c’est exactement ce que ça veut dire. Alors bien sûr si tu raisonnes comme ça t’as pas la traduction exacte, mais tu t’en fous, non ? Parce que tu peux répondre à la question. Et même. Admettons que toi, jeune lycéen, soit con comme tes pieds. Essaie de compléter la phrase suivante :

Quels sont ses trois ____ par rapport à la situation ?

Il me semble logique, que tu peux pas mettre

Quels sont ses trois machines à laver par rapport à la situation ?

Donc, désolé, mais cet argument me semble invalide. Et la question d’après… Je veux pas revenir sur le fait que j’ai dû voir to cope une bonne dizaine de fois dans mon cursus au lycée, mais sérieux, encore une fois

Comment Turner _____ dans / par rapport à cette situation ?

Il est évident que c’est un verbe, et que tu peux pas faire un gros contresens ! Qu’est ce que fait Turner ? Je rappelle l’extrait de texte concerné, vous allez voir il est vraiment, vraiment pas long. Promis on ne parle de Turner qu’à ce moment là :

[…] Turner kept his head down and followed the man in front, protectively folded in his thoughts.

Vous pouvez interpréter cope de la manière que vous voulez, ça voudra presque toujours dire le bon truc ! Même si vous arrivez à la conclusion que ça ressemble au verbe français couper

Comment Turner se coupe-t-il de la situation ?

Bah en regardant par terre [et donc pas autour pour éviter de voir ces horreurs] et en suivant l’homme devant lui sans réfléchir… La même chose que vous auriez répondue si vous aviez su que to cope voulait dire réagir ou s’adapter.

Mais passons à la pétition, elle est tellement plus intéressante. Alors premièrement, j’aimerais rappeler quelque chose d’ordre général avant de commencer la suite. Le mec qui a fait la pétition a choisi de se donner comme nom :

Ensemble des terminales

Non je crois pas, non. Déjà parce que pas tout le monde a anglais en LV1. Et parce qu’ensuite pas tout le monde n’est en filière générale. Et parce que je marche pas avec toi moi. Donc une fois, ta gueule. Et après, passons à la vidéo.

Mis à part le fait qu’on se croirait devant le prochain Michael Bay, qui aurait oublié qu’il faut être au maximum cohérent sur les polices d’écriture, quels commentaires peut-on faire ? Bah déjà la musique pas tout à fait adaptée. Sérieux, on est en train de regarder une vidéo décrivant le génocide de toute une génération de bacheliers ou une vidéo d’aquagym ? Et là, seulement quatorze secondes après le début de la vidéo, nos yeux se font violer par…

Intretable

Je crois que les gens comprendront jamais que l’orthographe, quand y’a pas de faute, ça se remarque pas, mais quand c’est pas respecté… bah désolé mais t’es tout sauf crédible. Parce qu’une recherche sur Google aurait pris dix secondes et t’aurait dit que “intretable”, c’est surtout inadmettable de la part d’un élève de terminale (remarquez qu’on sait pas s’il est en L ou pas… si c’est le cas ce serait vraiment le comble de l’ironie). Ensuite, après sept secondes d’attente (parce que oui, peut-être que les gens concernés par ce problème ont besoin de sept secondes pour lire une phrase de cinq mots) on nous montre les questions et nous explique grâce à une vidéo super mal incorporée (non sérieux c’est quoi ce truc blanc moche là ?) que le mot coping était absolument incompréhensible (si vous êtes toujours de cet avis, je vous invite à remonter dans l’article). Le changement de notation est donc demandé et là… c’est le drame.

Voulons notre bac !

Je veux bien, dans une certaine limite, reconnaître que le sujet était pas évident mais… vous passez d’une réclamation concernant un mot à une remise en jeu de l’examen complet… Sérieusement ? Et puis, je crois que si jamais vous pensez vraiment, et si c’est le cas, que votre obtention du Bac se joue sur cette question, vous avez pas mal de questions à vous poser, et ce que vous soyez en L, en ES ou en S. Je veux dire c’est un peu comme si moi je disais

Woh. Enlever l’étude des Lumières et de Voltaire dans le programme du collège va faire que mes enfants vont se radicaliser et vont devenir des djihadistes. Faisons une pétition pour qu’ils ne se transforment pas en fous dangereux.

Oui sauf que… non. C’est un peu prendre un raccourci trop vite et sans vraiment réfléchir aux réels rapports. Et comme on aime bien les dessins, c’est reparti pour une bande de lycées mécontents.

LycéensOui, parce que c’est bien connu que le lycéen moyen vient en cours en short et en tongs, et qu’une lycéenne sur deux a un enfant dans les bras à l’âge de passer son bac. Enfin ce sont des détails, n’y faisons pas attention.

Lycéen pas content

Et puis ce serait bête de ne pas intégrer le lycéen pas conten… attendez on me signale qu’aucun lycéen français n’a jamais porté ce genre d’uniformes lors de la remise des diplômes du bac puisque… il n’y en a pas… La protestation et la révolte prendraient-elles une tournure internationale ? La population est dans la rue. Puisque, je vous le rappelle, ils le disent bien fort, si rien n’est fait, ils viendront se plaindre eux-mêmes !

Si cela n’est pas fait pour la correction du bac et aucune réaction du service de l’education national nous viendrons manifester dans la rue accompagné de 5000 personnes pour montrer que le gouvernement sous la gauche n’entend pas les Français. Le changement c’est maintenant?Venez. Le but du gouvernement et de répondre aux souhaits des Français pourquoi ne pas répondre?

Je précise que c’est du copier-coller total, les fautes ne sont pas miennes.

Ah ouais cinq mille personnes. Quand on sait que sept mille ont signé, et que probablement plus de la moitié d’entre elles n’habitent pas sur Paris ou préfèrent garder leur essence et perdre leurs points plutôt que l’inverse, je sais pas où on va les trouver, tes cinq mille personnes. Et… attendez. Je rêve ou ça parle de politique ? Ah non je rêve pas. Encore une fois, un énorme raccourci est pris. Déjà parce que “la gauche n’écoute pas les français” c’est assez bizarre (enfin je dis pas que c’est faux, j’en sais plus ou moins rien) mais je vois pas le rapport… Vous vous êtes gaufrés à un examen fait par des profs, dont l’opinion politique ne change, je crois, absolument rien aux sujets ni à la manière de corriger. Et je crois pas que ce soit Hollande qui soit capable de prendre une décision concernant un examen d’anglais. Et “le changement c’est maintenant” ? Mais… quel est le rapport ? Et pourquoi demander de venir si tu dis que tu vas le faire toi même avec tes cinq mille potos ? Et non le gouvernement n’a pas pour rôle de répondre aux souhaits des français, enfin pas seulement, pas dans tous les cas… T’as dû bien écouter en philo cette année, toi, je me trompe ? Et, pour finir, une dernière image de toute beauté

Courbe

Bon je sais pas trop ce que la courbe est censée représenter, mais je crois, j’ai bien dit je crois, que généralement on essaie d’éviter de superposer les objets et les écritures ça empêche de lire ce qui est derrière. Enfin là c’est peut-être un mal pour un bien, on a failli ne pas voir la magnifique faute… A mois que ce ne soit un infinitif, mais il manque une partie de la phrase alors ? (parce que je vous rappelle, cours de CE1, une phrase comporte au moins un sujet et un verbe, par exemple, “je pense donc je suis” est une phrase, “je mange” en est une, mais “découper aspirateur blanc à pois rouges” n’en est pas une).

Ah oui, et au fait, pour ceux qui se plaindraient de la double expression, c’est vrai que avoir mis le “ET” en gros, en souligné et en gras était peut-être pas suffisant après tout ils vous ont peut-être surestimé à l’éducation nationale. Enfin ça doit être parce qu’ils sont de gauche ça, j’te jure l’UMP ils auraient imprimé ça en couleur pour que ça se voie vraiment bien.

Bref, to put it in a nutshell (il paraît que c’est ze expression pour en mettre plein la vue à un prof d’anglais), parfois, mieux vaut fermer sa bouche et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute sur la question.

Mise à jour du 21/06 :

Bon alors il semblerait que ce jeune homme ait remarqué certaines critiques (dont la mienne apparemment vu ce qu’il a écrit). Nous avons donc une nouvelle vidéo, qui contient le mot intraitable bien orthographié, ce qui est déjà une évolution, et à la fin une terre qui tourne avec écrit “Annulez la question M” (si vous avez vu la vidéo on dirait le début de Home). Ceci dit, le vrai intérêt, c’est ce qu’il y a en dessous !

Question M mise à jour

Bon déjà c’était presque réussi niveau fautes (je dirais même que c’est presque un sans-faute, je tiens à mon doctorat en jeux de mots). Si ce n’est que c’est la plupart qui a jugé la question trop difficile donc c’est n’a pas pu répondre à la question, qu’il faudrait plutôt écrire les questions plutôt que des questions sinon ça veut dire qu’il ne faut formuler que certaines avec clarté (ce qui vous contredit dans votre pseudo-combat). Ensuite y’a évidemment les traditionnelles fautes d’accord et les autres réjouissances habituelles. Mais sa mise à jour me donne de nouveau du grain à moudre et ça me fait plaisir.

Concernant la question M, je n’ai rien à ajouter, c’est écrit plus haut dans l’article. Concernant la suite, je suis d’accord pour le point numéro un. Le truc, c’est qu’elle était tout à fait traitable (ou trétable si vous préférez). Ensuite, ce ne sont pas les représentants de l’éducation nationale qui doivent faire attention, mais les correcteurs, et même si ça revient plus ou moins au même c’est pas en essayant d’utiliser des mots compliqués que vous rallierez des gens à votre cause, pas tant que vous ferez des fautes. Et…

Cette pétition n’a pas un but de remettre en question le bac mais seulement de l’améliorer.

Tiens, aurais-tu lu mon article ? Je serais flatté, dommage je n’ai pas reçu d’e-mail de plainte contrairement à mon article sur Lucy. Ensuite ils veulent encore rencontrer le ministre, je vous rappelle qu’il a pas le temps il est trop occupé avec sa réforme du collège (ça c’est un truc que les ministres de l’éducation aiment bien hein, laisser une trace. Le problème c’est qu’apparemment ils aiment aussi laisser une trace négative c’est une logique que j’ai du mal à saisir).

Et pour finir, le point quatre… Non. Ou alors ils sont très, très cons. Parce qu’on nous a tous dit, et ce depuis la sixième, “si un jour dans un contrôle vous butez sur une question, vous passez à la suivante et vous revenez dessus plus tard”. Donc soit ils écoutent pas leurs profs (l’un dans l’autre ça expliquerait le fait qu’ils aient pas compris la question) soit notre petit révolutionnaire en herbe ment quelque part. Et petit détail, même si tu perds du temps, tu vas pas perdre plus de dix minutes sur une question (hein, oui, après dix minutes de “merd c koa sa chais pa ske sa ve dir” on se fait une raison), et vu l’épreuve qu’on nous a proposée, y’avait largement le temps de finir même avec dix minutes de perdues.

Conclusion : une mise à jour qui montre que le mec y croit, et que le mec veut bien faire, mais va t’acheter un Bescherelle, et sérieux va réviser tes cours d’anglais, t’en auras besoin l’année prochaine, plutôt que de te plaindre pour un diplôme que tu obtiendras de toute façon.

Pour référence, cette mise à jour se rapporte à la version de la pétition du 21/06 à 10:20 (UTC + 4)

Près de deux ans après le début de son développement, voici la version PHP de Lettres !

Il est possible que vous ayez remarqué, il y a presque deux ans, mon article sur Lettres. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le lire même si je vais présenter à nouveau son principe ici. Cependant, la version originale était programmée en Visual Basic (.NET) ce qui présentait un défaut majeur : la lenteur et la non-portabilité.

En effet, pour rappel, Lettres vous permet de trouver des réponses aux jeux de lettres, comme le Scrabble ou les jeux sur téléphone du genre « 4 images un mot » ou « 94 Pourcents » plus récemment. Pour cela, il dispose d’un dictionnaire intégré, et il va automatiquement trouver tous les mots possibles en fonctions des informations que vous avez : la longueur du mot, les lettres dont vous disposez, et même les lettres déjà placées dans le mot pour plus de précision !

Je ne détaillerai pas ici l’aspect algorithmique du code PHP (bien que je le ferai peut-être un jour à l’avenir si j’ai le temps) puisqu’il est peu ou prou le même que celui de la version .NET. Cependant, sachez que les résultats sont beaucoup plus prompts à être affichés et que c’est toujours aussi efficace !

Bref, comment ça marche ?

Pour commencer, rendez-vous sur la page d’accueil de Lettres.

La manière dont ça fonctionne est détaillée en dessous (si vous cliquez sur « Comment utiliser Lettres », mais je vais quand même réexpliquer).

  1. Entrez les lettres dont vous disposez dans le premier champ. Par exemple : goble
  2. Entrez la longueur du mot souhaité dans le deuxième champ. Notez que si vous voulez utiliser toutes les lettres dont vous disposez, ce n’est pas la peine d’entrer le nombre de lettres.
  3. Si vous connaissez la position de certaines lettres (par exemple si vous savez que votre mot commence par un G), entrez celles-ci en respectant la syntaxe suivante :

position1,lettre1;position2,lettre2;positionn,lettren

Vous devriez avoir tout qui fonctionne. Tout de même, au cas où, je vous donne quelques exemples :

1. Je cherche le mot “montagne”
Exemple 1 Entrée

Voilà le résultat :Exemple 2 Sortie

2. Je cherche le mot “cheval”Exemple 2 Entrée

Voilà le résultat :Exemple 1 Sortie

Et n’oubliez pas, si vous avez une question ou un bug dont vous voulez me faire part, contactez-moi !

#JeSuisCharlie, le fallait-il vraiment ?

Hier matin, quand son réveil a sonné, Cabu savait-il que ce serait son dernier jour ? A t-il mis sa plus belle chemise ? A t-il mangé du Nutella pour son dernier petit déjeuner ? Qu’a t-il fait en arrivant à Charlie Hebdo ?

Hier, j’ai appris l’information d’une manière plus ou moins hasardeuse. J’étais sur Reddit, (comme d’habitude) et j’ai vu un lien : “Terrorist attack at Charlie Hebdo in Paris (France)”. Ma réaction à ce moment là aurait pu se résumer à “what da actual holy crappy fucking fuck ?!”. Oui, parce qu’on était mercredi et que tout allait bien. Et ça a fait bizarre. Pas parce qu’il y avait eu une attaque terroriste. C’était pas la première. Je veux dire, c’est pas comme si y’en avait déjà eu des dizaines, et bien médiatisées. Et ce n’était pas non plus la première contre un journal, et pas non plus la première contre Charlie Hebdo.

J’ai lu l’article rapidement, c’était plutôt bizarre d’avoir des informations françaises en anglais mais ceci mis à part, ça me semblait surréaliste

Mais, pour être tout à fait honnête, ça ne m’a pas intéressé plus que ça. Oui, vous pouvez être choqué. Mais soyons honnête, je ne lis pas Charlie Hebdo, ne l’ai jamais lu, et les raisons me paraissaient évidentes. Charlie Hebdo tapait sur tout le monde, sur les musulmans, les catholiques, les politiques, les journalistes, vraiment tout. Je ne me sentais pas particulièrement concerné. J’ai mis l’affaire de côté plus ou moins et m’en suis retourné jouer à Counter-Strike (notez l’ironie. Mais bon).

Et aussi étonnant que ça puisse paraître, je ne vais pas parler ici de l’acte honteux qu’ont commis ces hommes contre des innocents. Juste quelques mots :

  1. Quoi que tu puisses dire, qui que tu sois, et quel que soit ton problème, tu ne tues pas. Jamais. C’est interdit. C’est tout. Y’a pas à chercher plus loin. Tu n’as pas ce droit pas plus que tu n’as le droit de le voler par exemple.
  2. “Le prophète avait été offensé”. Ah bon ? Ecoute, my friend, c’est gentil. A la limite, si ça peut te faire tant plaisir, tue le “coupable”. Et on n’en parle plus. Mais si tu tues douze personnes y’a clairement un truc qui va pas. Qu’avaient fait les autres ? Qu’avaient fait la psychanalyste, l’économiste et l’agent d’entretien ? A la limite, les deux premiers, soit, ils ont pu cautionner et ne pas contredire les “coupables”, mais l’agent d’entretien… Tu crois vraiment que Dieu, ou Allah, ou le Karma pour ceux qui seraient plutôt bouddhistes, cautionne de tuer les innocents ? Je n’ai pas lu le Coran, ni la Bible, mais je peux te dire que je connais relativement peu de religions ou un quelconque acte justifie le meurtre d’innocents.
  3. On pourrait parler de guerre juste (selon Thomas d’Aquin par exemple) et de guerre en général. A quel moment est-ce que ces gens ont-elles décidées qu’ils avaient le droit d’attaquer des personnels innocents, pacifiques, et non armés ?

Pour finir, et avant de commencer la suite de l’article, je tiens à rajouter quelques petites choses. Premièrement, si vous vous demandez si on peut rire de tout, alors, oui. Bien que Cabu et Charb nous aient montrés que peut-être, au fond, non ; s’ils sont morts, et ont accepté de mourir (ils l’avaient déclaré) c’était pour la liberté de rire de tout, sinon ils se seraient arrêtés après le premier attentat. Et peut-on rire de cet incident, un jour après a fortiori ? Oui. Sans aucun doute. Il faut rire de celui qui espère s’attirer la gloire en tuant un innocent ayant pour seule arme un crayon, il faut rire de celui qui abat un ennemi sans défense et à terre (le policier), et ne surtout pas se cacher derrière une quelconque peur. Parce que de tous temps, les gens qui ont été capables de telles atrocités n’ont cherché qu’une chose : le respect. Le respect par la peur ou par la violence. Ne pas rire et faire un deuil tout ce qu’il y a de plus classique ne serait que dire amen à leurs agissements. Et même si c’est difficile, et je le comprends, continuez à rire, continuez à faire rire. Car faire rire quelqu’un est bien plus difficile que de l’abattre. Et de toute évidence, ces hommes n’étaient pas très courageux. On a le courage de ses actes.

Passons maintenant à la suite. En ce qui concerne l’attentat en lui-même, j’en ai fini. Non, je veux parler du retentissement que ça a eu. Au niveau mondial. Comme je l’ai dit plus haut, ce n’était pas le premier attentat. Mais c’est la première fois que mon “entourage technologique” s’est intéressé au sujet. Je suis Charlie

Difficile de la rater, celle-là, depuis hier soir. Je me suis connecté. Et c’était l’invasion. En l’espace d’une heure où j’étais au badminton, elle avait tout envahi, cette image. Et des tonnes de gens commencent à écrire à quel point ils sont désolés que ce genre d’attaque ait encore lieu dans un “monde civilisé”, à quel point ça les touche. Et je suis vraiment désolé de le dire ça comme ça mais, à toi, cher internaute qui a changé sa photo de profil, toi cher internaute qui a montré ton dégoût, toi cher internaute qui a décidé de “ne pas laisser faire”. Laisse moi émettre un doute sur ta franchise. Enfin, bien sûr, je comprends tout à fait ta réaction et celles de beaucoup d’autres gens. Mais… As tu lu ne serait-ce qu’une fois dans ta vie Charlie Hebdo ? Sais-tu au moins de quoi ça traitait ? Sais-tu que c’était déjà arrivé ? Passons aux autres questions. Est-ce que ça a vraiment un intérêt de faire ça ? Penses-tu vraiment avoir une répercussion sur tes nouveaux ennemis ? Penses-tu vraiment être d’un quelconque soutien à quelqu’un ? Un jour, j’ai lu un article intitulé Les idées de merde se répandent à cause de ceux qui prétendent les combattre. N’est ce pas ce que tu fais, au fond ? Ne vois-tu pas que ceux que tu critiques cherchent à faire réagir ? A forcer à se révolter ? Parce que le jour où ils se feront tuer lors d’un raid du GIGN, ils mourront en martyr, de leur point de vue, et de celui de quelques autres. Parce qu’en les rendant si méprisables, tu les héroïses indirectement. Qui c’est qui a réussi à faire soulever et indigner soixante millions de français ? Trois hommes. Et je doute qu’ils en soient peu fiers. Mais je crois que ce que je pense ne pourrait être mieux résumé que par ça :

Ask

La plupart des gens qui font ça ne font ça que pour suivre la masse. Pour passer pour quelqu’un qui s’intéresse au monde. Alors qu’il n’a jamais lu le journal ou regardé le JT. “Parce que c’est chiant tu comprends ?” Autant je suis pas d’accord sur la première partie de la réponse (sur le “trop foncé”) autant sur la suite il a totalement raison. Si vous êtes capables d’extérioriser cette peine à ce point, c’est qu’au fond, elle n’est pas si grande que vous tentez de le faire croire.

J’aimerais ensuite parler de la connerie de certains. Malheureusement je n’ai pas énormément de captures d’écran. Mais une seule suffit (et puis vous cherchez sur Twitter et vous en trouverez plein de toute façon, moi j’ai celle là en exclusivité).

Parfois on est con. Mais connerie avouée à moitié pardonnée. Malheureusement là, c'est pas le cas.

Mec. Attends.

“Quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.”

(Sourate 5 : Verset 32)

J’imagine qu’ils avaient tué la dignité du prophète ?

Je pourrai encore en écrire des lignes. Mais je tiens à préciser quelque chose. Je n’y connais rien. Je veux dire, j’ai jamais lu le Coran en entier, et je suis pas au courant du conflit en Israël ou de la plupart des choses. J’ai pas fait Sciences Po. J’aide parler de ça mais je ne suis pas un pro. Moi, je vais éviter de m’enfoncer plus profondément dans le sujet. Parce que je veux pas ressembler à ces gens qui n’y connaissent rien et à qui le fait de ne pas avoir demandé leur avis n’empêche pas de le donner. J’ai pas assez de connaissances, alors je vais pas faire mon pro sur un sujet comme ça. Mais pour résumer, que vous soyez des terroristes (auquel cas vous pouvez téléphone au numéro indiqué ici : 17 pour donner votre identité et obtenir l’adresse du commissariat le plus proche) ou des brainless qui ont tout repris sur les réseaux sociaux sans réfléchir une minute ou connaître le journal, vous avez tort.

Je crois, que au fond, tout cet article, de l’attentat jusqu’à la réaction inutile des gens, se résume parfaitement à ce petit message du grand Valek.

Valek

Et malgré tout, un petit jeu de mots sympathique pour finir sur une note positive.

Déconne pas, Mecque, tu pourrais être le prochain.

1 of 29
12345