Racine Carrée : meilleure surprise musicale depuis au moins deux ans

Il y a trois ou, Stromae faisait danser la France et une partie de l’Europe sur le divorce, le décès et la créance. Il avait réussi à faire de sujets très sérieux une chanson entraînante et qui rentrait bien dans la tête grâce à “Alors on danse” son tube de l’époque. Je n’étais franchement pas fan, pas le moins du monde mais à posteriori il faut dire que ses paroles étaient pas si mauvaises.

stromae-racine-carrc3a9e

Il y a quelque mois, Stromae nous a sorti un album, intitulé Racine Carrée (en référence au titre “Bâtard” dans lequel le sujet n’a justement aucune racine), rencontrant ainsi un succès formidable (sans jeu de mots) avec notamment Papaoutai, chanson expliquant son incompréhension face à l’absence de son père décédé lors du génocide du Rwanda alors qu’il n’avait que quelques mois. Cet album, je l’ai découvert grâce à “Formidable” dont le clip a fait débat puisqu’il a été tourné en plein jour et en public avec un Stromae totalement saoul au milieu du public désorienté. Et Stromae a ainsi bien compris le sens du marketing, mais je dois dire que pourtant ce n’est pas du tout de la musique de ce genre là.

Stromae est, je suis sérieux, le seul artiste qui a réussi à me convaincre sur tout un album depuis James Blunt avec Some Kind Of Trouble il y a deux ans. Même avec des paroles engagés (“Bâtard” ou “Humain à l’eau” dont je ne suis pas fan), faisant parfois passer un message caché (“Tous les mêmes”) , racontant aussi son enfance et sa vision du monde, parlant parfois de sujets plutôt sombres (“Quand c’est”) et une chanson en featuring avec Orelsan et Maître Gims (qui est décidément doué pour les échecs de rimes et les paroles vides de sens et d’intérêt), l’artiste arrive à créer des airs entraînants dans un album à la pochette d’une merveilleuse simplicité contenant onze chansons (soit dix pour cents de plus que sur le premier album de Mika). Et croyez moi pour que j’aime un album au point d’en faire un article et d’en télécharger la totalité sur Grooveshark, il faut que ce soit bon.

Et ça l’est, je vous le conseille vivement, comme je vous aurais conseillé Some Kind of Trouble, qui contrairement au nouvel album était excellent (dites vous bien que quand un artiste axe sa pub sur une chanson qui ne vous semble pas très réussie, le reste de l’album risque d’être mauvais).

Si ça vous intéresse de l’écouter gratuitement – et légalement – cliquez sur ce lien.

Sinon, ça n’a pas trop de rapport mais je vous conseille de jeter un coup d’œil aux bandes originales des jeux Les Sims 3 ou du cinquième Elder ScrollsSkyrim, si vous y avez joué cela vous rappellera de bons souvenirs, autrement il est fort probable que vous appréciiez tout de même, les deux compositeurs, Jeremy Soule et Steve Jabonsky étant selon moi des génies de styles différents mais quand même des génies).