11/13 was T-sided

Une bonne vieille blague de joueur de Counter-Strike en titre, parce que je sais pas trop quoi dire.

J’ai du mal à savoir vraiment ce que je pense de tout ce merdier. En fait, j’ai même du mal à savoir si j’ai vraiment tout compris à ce qui s’est passé.

Surtout, en plus du sentiment d’effroi qui me prend, c’est l’incompréhension à laquelle je me cogne. Pourquoi ? Quel est le but de tous ces attentats ? Aucune revendication, aucune cause. Si l’attaque de Charlie Hebdo, faute d’être pardonnable, était compréhensible, les meurtres commis hier soir semblent être insensés. Tellement, que même Al Qaïda a critiqué ces actes.

Mais je ne sais pas grand chose de tout ça. Je ne suis pas un expert, seulement un observateur. Alors, je vais me contenter de publier publiquement ce que j’avais publié sur Facebook il y a quelques mois.

De tous temps, certains n’ont eu que deux rêves : être respectés ou être craints. Qu’importe que ce soit l’un ou l’autre, pourvu que leur ombre porte. S’il est pourtant une chose qu’ils ont toujours eu en horreur, c’est d’être moqués. D’autres, bien avant aujourd’hui, l’avaient compris : Le Dictateur de Charlie Chaplin n’appelle pas à craindre un ennemi, ou à le respecter. Il le tourne en ridicule car c’est bien là ce qu’il y a de mieux à faire : quelle légion voudrait se ranger sous une bannière qui n’attire que le rire et l’irrespect d’autrui ?
Il faut rire du guerrier qui pense trouver la gloire en s’attaquent à des gens désarmés. Rire de celui qui pense inspirer la crainte en abattant courageusement un homme à terre. Oui, de tout cela, il faudra rire.
Et ce ne sera pas marque d’irrespect pour les morts, mais bien le contraire.
Mais laissons passer quelques jours et on se retrouvera à rire et à faire rire les autres.
Ou à essayer ; après tout, faire rire quelqu’un est autrement plus difficile que de l’abattre.
On a le courage de ses actes.

Et surtout, gardez la tête froide. Ne prenez pas vos voisins musulmans pour des terroristes. L’Islam est une religion de paix, comme toutes les religions. Crier Allahu Akbar en pensant justifier des actes comme ceux-là, c’est se méprendre sur la signification du Coran. Allah est grand, “dans Sa grâce, Son amour et Sa compassion”, pas dans la folie meurtrière de quelques amputés du cœur. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est un musulman lui-même.

Faites attention à vous, et bonne soirée.