La force se réveille, un très bon moment.

Vous savez, quand j’ai vu que Disney avait racheté Lucasfilm il y a déjà quelques années, je me suis vraiment dit que Star Wars était mort. Parce que pour moi, Disney c’est Mickey et toutes ces conneries. Autant vous dire que j’attendais Star Wars – Le Réveil de la Force au tournant, en tant que fan de la première heure (enfin de la première heure où je l’ai vu), parce que ça m’aurait fait très, très mal de voir un film avec autant de potentiel et un univers tellement intéressant et complet de finir en nullité totale. Et heureusement, ce n’est pas le cas.

Quand je suis arrivé au cinéma tout à l’heure, quand j’ai entendu la musique retentir et le titre jaune apparaître, je me sentais comme quand, à l’époque, je les regardais chez moi dans mon salon. Comme ma mère n’aimait pas ça, on était obligé d’attendre qu’elle soit absente pour qu’on puisse les voir. Du coup, c’était rare. Mais c’était toujours un grand moment d’excitation et j’étais toujours super convaincu de ce que je voyais.

Et ce film est, à n’en pas douter, réussi. Il est pas totalement ce que j’espérais qu’il fût, mais bon, on ne peut pas être parfait. Mais j’expliquerais pourquoi plus tard. Concentrons nous sur les bons points.

Note : tous les spoilers sont masqués par les rectangles noirs. Pour voir les contenus masqués, passez votre pointeur dessus. Un exemple : [spoiler]Je suis démasqué ![/spoiler] (et désolé pour les lecteurs sur mobiles, je viens de mettre ça en place et j’ai pas encore réfléchi à comment le rendre utilisable sans pointeur… ça arrivera !)

Tout d’abord, l’entrée en matière se fait bien. On nous présente le problème principal du moment : [spoiler]Skywalker a disparu, et c’est le seul qui peut sauver la galaxie des nouveaux méchants, héritiers de l’Empire : le Premier Ordre.[/spoiler] et on entre rapidement dans l’action. On nous dégage un personnage qui déjà, ne se sent pas à sa place.

Finn

Si je mets cette image, ce n’est que pour porter votre attention sur un détail. On apprend dans le film que les stormtroopers ne sont plus des clones. En fait, je suis sûr que si. Sauf que lui, il n’est pas un clone de Jango Fett, mais de son frère bronzé : Django Fett. #EnormeBlague

Ensuite, on passe à totalement autre chose, un nouveau personnage qui vit sur la planète de Jakku. C’est un moment très impressionnant du film puisqu’on a le droit a une scène de désert avec des épaves d’anciens croiseurs de l’Empire. C’est l’une de mes scènes préférées du film parce qu’on se rend compte d’à quel point les véhicules de l’univers de Star Wars sont imposants, ce dont on se rend en fait rarement compte le reste du temps.

Et puis le temps passe et l’intrigue se poursuit. Tout est assez bien amené, et c’est cohérent. On passe vraiment un bon moment du début jusqu’à la fin, et je trouve qu’on ne s’ennuie jamais (allez, si, disons-le, pendant les dialogues entre Han et Leia).

Je ne vais pas raconter l’histoire puisque ce n’est évidemment pas le but. Les effets spéciaux sont plus réalistes et plus époustouflants que jamais, ce qui ne fait que rendre le spectacle plus incroyable et impressionnant. Là-dessus, je ne suis absolument pas déçu.

Les nouveaux personnages sont intéressants, et changent de ceux qu’on avait avant. Il faut le dire, Obi Wan, Anakin et Padmé n’étaient pas vraiment des quidams. C’étaient quand même des jedis et une princesse, alors que dans cette nouvelle trilogie on nous présente avant tout des personnages “du peuple”. [spoiler]Un ex stormtrooper et une fouilleuse de vaisseaux abandonnée par ses parents, c’est loin d’être une classe sociale très élevée ![/spoiler]

figure 1 : définition du choix discutable
figure 1 : définition du choix discutable

Pour finir, la 3D est vraiment bien utilisée. On la ressent, elle pique pas les yeux, et je trouve qu’elle apporte vraiment un plus au film. Et de manière générale, la photo est très bonne. Pendant plusieurs scènes, je me suis dit “woah ça ferait un super fond d’écran ce truc”, notamment lors [spoiler]de la discussion entre Han et Kylo Ren dans le Starkiller, sur la passerelle, avec le rayon lumineux qui vient du haut.[/spoiler] Et puis on a le droit à quelques innovations : un noir (ah si, c’est une innovation ça !) et un sabre laser avec une garde (ça, c’est un choix discutable).

Passons aux points négatifs, parce qu’il doit toujours y en avoir.

BB8Premièrement, je trouve dommage la diversité très relative des décors. Deux planètes seulement (Jakku et celle des résistants, plus le Starkiller qui ne compte pas vraiment) c’est peu, et c’est dommage quand même pour un truc qui s’appelle Star Wars. Il faut le dire, j’adorais dans les premiers épisodes comment tout se passait à des endroits différents (je pense notamment à L’attaque des Clones qui nous emmenait dans plein d’environnements sans aucun rapport les uns avec les autres).

Ensuite, je reproche au film quelques facilités scénaristiques : [spoiler]les retrouvailles avec Han Solo. Genre… au hasard. Ils récupèrent le Faucon Millenium et là, bim ! Les anciens propriétaires passaient par là. Etrange comme coïncidence, tout de même.[/spoiler] De même, [spoiler]le coup de la faille qui se creuse entre Kylo Ren et Rey pendant leur combat c’est quand même un peu… facile, y’a pas d’autre mot. Quelles étaient les chances ? C’est juste un coup de chapeau pour ne pas qu’elle l’achève, parce que ça ferait finir la trilogie au bout d’un épisode, et ça c’est pas tip top.[/spoiler]

Et pour finir, la vraie déception : c’est une nouvelle trilogie ou c’est un reboot ? Laissez-moi vous rappelez l’histoire rapidement : [spoiler]Un personnage donne un objet super rare et important à un droïde astromech qui s’enfuit sur une planète désertique où il est trouvé par d’autres personnages qui vont ensuite le ramener à ses propriétaires légitimes et qui en ont besoin ; finalement les personnes qui l’ont trouvé finissent par rejoindre la cause des résistants. Une planète est détruite par les méchants, les résistants décident d’attaquer avant un autre drame, et réussissent juste à temps à détruire un point critique, ce qui empêche la planète d’être détruite. Fin de l’épisode.[/spoiler] Ca ne vous rappelle pas quelque chose ? C’est peu ou prou Un nouvel espoir, avec de nouveaux personnages et quelques éléments en plus : [spoiler]Un duel entre Rey et Kylo Ren et la mort de Han Solo. LA MORT DE HAN SOLO MAIS POURQUOI TANT DE HAINE ? Fin d’un autre côté on a quand même perdu le duel Han Solo / Greedo qui était des plus intéressants…[/spoiler] Et c’est dommage. C’est dommage pour un univers qui a autant de méta, et d’éléments scénaristiques, de personnages, de potentiel de manière générale. Pourquoi pas plus de prise de risque ? Pourquoi nous recracher ce qu’on connaît déjà ? Surtout que du coup, on est sur les rails pour deux autres épisodes qui ne peuvent que très difficilement différer de ceux que l’on connaît déjà, en tout cas pour le début du prochain épisode. C’est vraiment triste de se rapporter et de se baser sur la nostalgie des fans pour recréer une trilogie qui marchera mais qu’on connaît déjà.

Grand espace

En résumé, oui, je vous conseille d’aller voir Star Wars VII. Parce que même s’il n’est pas parfait, les fans aimeront forcément. Parce que, quelque part, j’en demandais pas plus : des combats spatiaux, des combats entre stormtroopers (qui savent de mieux en mieux viser d’ailleurs) et les gentils, des lasers de partout, des explosions, encore des lasers, de l’hyperespace, encore des explosions, des grands espaces, c’est ça que je voulais. Et j’ai été servi. Et je sais que, même si j’ai un mauvais pressentiment par rapport à l’intrigue de cette nouvelle trilogie, j’irai voir le prochain sans aucune hésitation, et ce ne sera pas à cause du matraquage médiatique qui aura été fait, contrairement à ce que dirait mon grand père, mais bien parce que j’aime Star Wars et que j’en demandais pas plus. Et que de manière générale, scénario ou pas, on passe un super moment.