Exemple pratique d’utilisation débile de contenu : Niki Boon et le “c’était mieux avant”.

Récemment, j’ai eu l’occasion d’écrire un article sur les sites du genre de celui de BuzzFeed qui cherche avant tout à faire des clics (et donc de l’argent). BuzzFeed n’est évidemment pas le seul (eh oui, trouvez un moyen facile d’avoir de l’argent, vous verrez bientôt beaucoup de gens sonner à la porte du concept et réclamer leur part). Je profite de cet article que j’ai déjà écrit il y a quelques temps pour vous montrer les désastres que ce genre de sites apporte.

Vous pouvez voir l’article dont je parle ici. (ou voir une capture d’écran de la page au moment où j’écris l’article ici).

Pour replacer le contexte, Niki Boon, journaliste de son état, a fait des photos de ses enfants. Sur ces photos, on les voit dans un cadre où il n’y a de toute évidence pas Internet, pas de téléphone, pas de toutes ces inventions du diable. Sautant sur l’occasion, beaucoup de sites de (dés)information ont prétendu qu’il s’agit d’enfants qui sont élevés dans un cadre extérieur à toute modernité, à toute cette folie. Evidemment, vous vous doutez bien que ça va faire du clic, c’est le but.

Il Décide D’élever Ses Enfants Loin De La Technologie: Leurs Photos Font Rêver

Vous remarquerez que le titre clickbait est ici maîtrisé à merveille.

Le problème c’est que…

Le problème c’est que Niki Boon, c’est une femme.

Et ça prouve bien quelque chose : très clairement, les publieurs (je me vois difficilement les appeler des journalistes, ce serait se foutre de la gueule du monde), ne se sont même pas renseigné sur la personne sur qui ils faisaient un article… Et c’est effrayant.

J’ai pas envie d’écrire bien plus que ça sur cet article (qui, précisons le évidemment, n’a pas les droits des photos… ce qui est à moitié pardonné par le fait qu’il y a une source correcte), mais j’aimerais ajouter un tout petit truc par rapport aux réponses qu’on peut voir dans les commentaires.

Beaucoup de gens (et c’est le résultat attendu, je pense qu’ils ne s’en rendent même pas compte) disent que c’était comme ça dans leur enfance, que c’était mieux, et que toute la technologie moderne ne devrait pas exister, et que les jeunes d’aujourd’hui c’est de la merde.

Je me demande si un jour ces gens se rendront compte à quel point c’est ridicule de soutenir des propos comme ceux-là. Premièrement, parce que c’est quelque chose qui a toujours été dit par les plus âgés, et qui sera peut-être même dit par moi un jour – Dieu m’en garde. Mais surtout, parce que la modernité et les technologies auxquelles on a accès aujourd’hui ne sont pas mauvaises. Certes, dans certains cas, elles sont excessives, ou trop promptes à apparaître. Pour moi, donner un iPad à un enfant “parce qu’il y a des applications éducatives” c’est non seulement le conditionner à utiliser un produit, mais surtout prématuré en plus d’être totalement con. Si ton enfant a trois ans et que tu arrives pas à le divertir avec d’autres choses qu’un iPad, avec des choses moins chères ou à trouver des occupations qui éveillent plus son imagination, remets toi – et ton enfant – en question.

We live a simple life in rural New Zealand, on a 10 acre property surrounded by rivers, coastline, bush and hills.

My children are unschooled and live without TV or modern electronic devises, a lifestyle that may seem unconventional to some, but I am here to celebrate the magical place I choose to live with my family.

Mes enfants ne vont pas à l’école et vivent sans télévision ou tout appareil électronique moderne, un mode de vie qui peut sembler non conventionnel mais je suis là pour célébrer (à travers ses photos j’imagine) l’endroit magique où je vis avec ma famille.

(source)

D’abord, décider de ne pas envoyer ses enfants à l’école, c’est discutable mais passe encore. Si tu sais les éduquer et leur apprendre à lire et à écrire et à compter tant mieux. Content pour toi. Mais leur empêcher tout accès à la technologie moderne est juste absurde. Je peux comprendre que tu veuilles les élever dans un environnement “sain” et qu’ils aient une enfance comme peut-être toi tu en as eu une mais – scoop – les enfants ça grandit. Un jour, ils devront faire des études. Un jour, ils devront travailler. Et travailler – ou ne serait-ce que trouver du travail – pour quelqu’un qui sait pas se servir d’un ordinateur où des appareils électroniques modernes, c’est difficile. Très difficile. Tu as vécu, chère Niki, à une époque où les ordinateurs étaient à leur début. Tu as été, comme beaucoup de personnes de ta génération, obligée à prendre le train en marche. Pas tes enfants ; ou plutôt pas les gens de leur âge. Quand ils seront en âge de travailler, tu les auras bien mis dans la merde. “Oui mais au pire ils seront bûcherons !” Et tu auras choisi leur métier à leur place, en leur empêchant d’accéder à une technologie à laquelle tout le monde a accès. Quelle sera la prochaine étape ? Vivre sans électricité, sans eau courante ? Arrêter de se faire vacciner ? Et même pour la télé, elle fait partie intégrante de la culture que tout le monde a aujourd’hui. De quoi aura l’air quelqu’un qui ne sait pas se servir d’un ordinateur et qui n’aura jamais vu un seul film de sa vie le jour où il sera un adulte ? Un indien dans la ville 2 ? Ah, oui, peut-être.

Maintenant, je m’adresse aux gens qui commentent en disant que c’était mieux avant. J’imagine que c’était aussi mieux avant quand on avait pas les vaccins qu’on a aujourd’hui, ni les médicaments. Et là vous me répondez “ah mais on a pas dit ça, hein, on a juste dit que certaines choses étaient mieux avant !” Eh bien… j’en doute. J’ai du mal à croire qu’il n’y ait pas une corrélation entre la démocratisation des technologies comme l’informatique et des grandes découvertes. Il suffit de regarder ceux qui certains jeunes arrivent à faire à douze ans pour se rendre compte à quel point la technologie permet de faire avancer la société. Plus que ça, elle permet à certains de se former gratuitement dans des domaines où les écoles les moins chères demandent des milliers d’euros par an. Elle permet à des enfants issus de pays pauvres d’apprendre des choses – peut être pas autant que dans les pays du Nord – mais d’apprendre déjà plus qu’avant. Alors pourquoi tant de haine ?

Pour finir, et je tiens à le préciser, malgré tout ce que j’ai dit, les photos en question sont excellentes. On voit que Niki Boon est très douée, et je vous invite malgré tout à aller les voir sur son site.