Statistiques du bac et web scraping

Récemment, en voyant un article du Monde sur la répartition des mentions par rapport au prénom des bacheliers j’ai eu envie de faire pareil. Une façon intéressante de faire apparaître des tendances malheureusement facilement prévisibles.

Mise à jour du 20 juillet : j’avais pas pensé à prendre en compte (ou plutôt à éliminer) les deuxièmes prénoms. Je pensais que l’incidence serait moindre mais en fait… pas du tout. Notamment sur les mentions très bien, on voit apparaître que près de 40% des Blanche l’obtiennent. Pas mal.

J’ai donc pris Visual Studio Code et mon mal en patience et j’y suis allé. Comme je considère que ça pourrait être utile à des gens, voilà ma démarche, en intégralité.

Si la programmation ne vous intéresse pas, les résultats sont à la fin ! (avec un lien de téléchargement vers la base de données des résultats)

Récupération des liens

Bon, déjà, il faut savoir que personne ne propose de base de données des résultats. J’aurais pensé la trouver sur OpenData.gouv.fr mais il n’y a que les résultats des années précédentes et, en plus, dans des formats bizarres (mettre les résultats de 300 000 bacheliers dans une feuille Excel… ça semble pas une si bonne idée). Comme j’imagine qu’il faut demander ce genre d’informations à l’avance si on souhaite les publier sur son site (et motiver la demande), j’ai décidé de récupérer ces données moi-même.

Pour ça, je me suis tourné vers les nombreux sites qui proposent de connaître ses résultats. L’Etudiant, le Monde, beaucoup de sites de manière générale offrent ce service. Le problème, c’est qu’ils demandent souvent de faire une recherche précise (nom de famille et prénom, nom et académie, etc.) ce qui me prendrait énormément de temps à récupérer avec un script Python. Alors j’ai continué à chercher et j’ai trouvé Studyrama. Rien de particulier, si ce n’est qu’ils proposent une liste d’académie, puis une liste de noms triés par ordre alphabétique. Il ne me resterait donc qu’à récupérer la liste des académies, puis pour chaque académie, récupérer la liste des prénoms pour chaque lettre. C’est pas rien, mais ça se fait tranquillement avec Requests et BeautifulSoup. J’avais prévu de tout stocker dans une base de données SQLite (3).

Bon, alors, faire tout ça est bien gentil, mais ça demande d’y réfléchir un peu à l’avance. Comme je n’ai pas l’habitude de réfléchir, je n’ai pas réfléchi. Résultat : j’ai fait une table avec une colonne Académie et une colonne Lien. En effet, une fois qu’on a la liste de noms, on n’a pas encore les résultats, il faut aller sur une page réservée à chaque candidat pour obtenir les détails (série, mention…)

J’ai décidé de couper le travail en deux. D’abord, je récupérerai tous les liens des résultats, en parcourant d’abord la liste des académies, puis la liste alphabétique pour chaque lettre.
Dans un second temps, je récupérerais tous ces liens dans ma base de données et je parcourrais chacun pour obtenir les résultats précis.

Pourquoi ? C’est bien simple. On a environ 300 000 bacheliers. Récupérer vingt-six fois autant de pages qu’il y a d’académies en France peut se faire sans véritable problème (quelques minutes, vingt au maximum). En revanche, charger les résultats individuels de 300 000 personnes demande beaucoup plus de temps. Et garder un PC allumé assez de temps pour ça, se débrouiller pour ne pas avoir de coupure Internet (d’autant plus que ma box fait des caprices ces derniers temps) et surtout ne pas faire de modification dans le code se révèle assez compliqué. Donc je voulais avoir un programme qui me permettrait d’arrêter le scraping et de le reprendre quand je le veux. Mais on verra ça plus tard.

import sqlite3
import requests
from bs4 import BeautifulSoup

session = requests.session()

baseUrl = "http://resultat.studyrama.com/"
home = baseUrl + "/bac"
home_content = session.get(home).text

soup = BeautifulSoup(home_content, 'lxml')
academieList = soup.find_all("ul", attrs = {'class' : 'large-2 medium-6 columns margin-top academie-list'})

academieLinks = list()
academies = dict()

for ul in academieList: 
    for li in ul.find_all("li"):
        a = li.find("a")
        academies[a.text.replace(">", "").strip()] = baseUrl + a["href"]
        academieLinks.append(baseUrl + a["href"])

# Maintenant on a tous les liens vers les différentes académies dans academieLinks.
# On va parcourir chacun
# Comme les différentes pages s'obtiennet avec [lien]/[lettre] on peut directement parcourir notre alphabet

alphabet = [chr(x) for x in range(ord('a'), ord('a') + 26)]

eleves = dict()

for academie, link in academies.items():
    eleves[academie] = list()

    print("Chargement de {}".format(link))
    for lettre in alphabet:
        print("\tChargement de la page '{}'".format(lettre))

        html = session.get("{}/{}".format(link, lettre)).text

        with open("html.html", "w") as f:
            f.write(html)

        soup = BeautifulSoup(html, 'lxml')
        ul = soup.find('ul', attrs = {'class' : 'list'})
        try:
            for li in ul.find_all("li"):
                lienEleve = li.find("a")["href"]
                nomEleve = li.find("span", attrs = {"class" : "bold name"}).text
                infoComplete = li.find("span").text
                examen = li.find("span", attrs = {"class" : "examen"}).text

                eleves[academie].append(lienEleve)
        
        except AttributeError as e:
            print("\tPas de nom en {} pour {}".format(lettre, academie))

SQL = "CREATE TABLE Eleves (Academie TEXT, Lien TEXT UNIQUE)"
db = sqlite3.connect("bac.s3db")
cur = db.cursor()

try:
    cur.execute(SQL)
except:
    pass

SQL = "INSERT INTO Eleves VALUES (?, ?)"

for academie, liste in eleves.items():
    for i, eleve in enumerate(liste):
        try:
            cur.execute(SQL, (academie, eleve))
        except:
            print("Impossible d'insérer ({}, {}) ({})".format(academie, eleve, i))

db.commit()

La récupération des différentes académies se fait sans aucune peine grâce à l’inspecteur de tout navigateur qui se respecte. On trouve la classe CSS ou l’ID qui va bien et la simplicité de Python couplée à la puissance de BeautifulSoup fait (presque) tout pour nous. On n’a plus qu’à stocker les données.

Récupération des résultats

Bon, on est content, on a toutes nos données. Encore une fois, grâce à notre ami Python et SQLite 3 on stocke tout sans aucun souci et on a nos données de première partie qui sont prêtes. Maintenant, récupérons les résultats.

Ici, l’idée est un peu plus compliquée. Je rappelle que j’ai dit que je voulais pouvoir arrêter la récupération des résultats pour la reprendre plus tard. Du coup… du coup j’ai fait une petite entourloupe qui fonctionne bien. Je précise que j’aurais pu résoudre cette entourloupe en concevant mieux ma base de données depuis le début mais honnêtement… tant pis, j’ai la flemme de corriger.

Au lancement du script, on récupère donc tous les liens qu’on a préparés dans la phase précédente. Puis, on créé une table Résultats dans laquelle iront tout naturellement les véritables résultats. Chaque résultat est identifiable de manière unique par son lien.

Remarque : comme je le craignais, Studyrama n’a pas cherché à avoir cette contrainte d’identification unique. Du coup, si jamais vous vous appelez “Alice Rousseaux” et que vous habitez en Ile de France, vous aurez un résultat de Schrödinger. Comme une autre personne s’appelle comme vous, vous ne saurez jamais si le résultat que Studyrama vous donne est le vôtre ou celui de l’autre Alice… Problème qui pourrait être résolu en demandant en plus la date de naissance, mais justement mon but c’était d’avoir toutes les données facilement. En résumé : il est possible qu’on ait quelques points en moins, mais sur un échantillon de 300 000 personnes… on fera sans.

On insère dans notre nouvelle table autant de lignes qu’on a de liens dans notre première table en remplissant les autres champs (Nom, Prénom, Résultat, Mention) par du vide. On ne peut que compléter l’académie de chaque lien puisqu’on l’a eue à la première étape.

Ensuite, toute l’astuce est là, on refait une sélection des lignes pas encore traitées en demandant à SQLite 3 un truc du genre SELECT Lien FROM Resultats WHERE Prenom = '' AND Nom = ''. C’est peut-être pas la meilleure façon, mais c’est plus simple et plus lisible que de faire une différence symétrique sur une jointure des deux tables. Et ça marche du premier coup.

Ensuite, la démarche est pas bien compliquée : on charge chaque lien de résultat, on l’analyse avec BeautifulSoup (on a vraiment beaucoup de chance : on dirait que Studyrama a tout fait pour que ses pages soient scrapables : par exemple le nom est dans un span séparé du prénom, il y a une classe pour chaque catégorie d’information… bref, c’est super facile).

Après l’analyse de chaque page, on UPDATE la ligne adaptée avec nos nouvelles informations.

En parallèle, on utilise un compteur (que j’ai appelé c) qui nous permet d’appeler db.commit() toutes les cinquante itérations pour sauvegarder nos modifications. Ainsi, si on arrête le script (par un Ctrl + C, une fermeture de console, un redémarrage, une perte de connexion Internet), on perd au maximum cinquante lignes, que l’on devra retélécharger à la prochaine exécution. Il faut juste trouver l’équilibre entre trop de commits (qui peuvent être lents) et pas assez de sauvegarde.

import sqlite3
import requests
from bs4 import BeautifulSoup

session = requests.session()

baseUrl = "http://resultat.studyrama.com/"

# Pour pouvoir arrêter la récupération des données et la reprendre à posteriori (puisqu'il y a beaucoup d'élèves)
# Plutôt que de faire une opération compliquée sur la base de données à base de différence symétrique sur les élèves qui ont pas encore de résultats en faisant une jointure (...)
# On copie lors de la première exécution de ce fichier l'intégralité des élèves à récupérer dans une nouvelle table Resultats
# Ensuite, on met à jour chaque ligne
# Ainsi, pour continuer la récupération de données, il suffit de travailler sur les lignes où Série = '' par exemple.

print("Connexion à la BDD")
db = sqlite3.connect("bac.s3db")
cur = db.cursor()

# On récupère tous les liens (première fois uniquement, mais on le fait à chaque fois, au pire on a une exception rattrapée avec le try)
print("Récupération des liens")
SQL = "SELECT * FROM Eleves"
results = cur.execute(SQL).fetchall()

try:
    SQL = "CREATE TABLE Resultats (Academie TEXT, Nom TEXT, Prenom TEXT, Lien TEXT UNIQUE, Serie TEXT, Resultat TEXT, Mention TEXT)"
    print("Création de la table de données")
    cur.execute(SQL)
except:
    pass

resultats = list()

c = 0

# On copie nos données dans la nouvelle table
print("Initialisation de la table de données")
for academie, lien in results:
    try:
        cur.execute("INSERT INTO Resultats VALUES (?, ?, ?, ?, ?, ?, ?)", (academie, "", "", lien, "", "", None))
    except:
        pass

# On récupère que les élèves dont on n'a pas encore les résultats
results = cur.execute("SELECT * FROM Resultats WHERE Prenom = '' AND Nom = ''").fetchall()
print("Début de la récupération ({} restants)".format(len(results)))
for academie, nom, prenom, lien, serie, resultat, mention in results:
    c += 1

    lienBase = lien
    lien = baseUrl + lien
    resultats.append(dict())
    cetEleve = resultats[-1]
    cetEleve["Academie"] = academie
    cetEleve["Lien"] = lien

    html = session.get(lien).text 

    soup = BeautifulSoup(html, 'html.parser')
    div = soup.find("div", attrs={"class" : "callout", "id" : "laureat"})
    
    prenom = div.find_all("label", attrs = {"class" : "name black bold"})[1] # le premier label, c'est "FELICITATIONS"
    nom = prenom.find("span", attrs = {"class" : "uppercase"}).text
    prenom = prenom.contents[0].strip()

    verdict = div.find("label", attrs = {"class" : "pink verdict uppercase"})
    if verdict.find("span").text != "ADMIS":
        print(lien)
        input()
    if len(verdict.contents) > 1:
        mention = verdict.contents[1]
    else:
        mention = None
    
    serie = div.find("p", attrs = {"class" : "center black margin-none"})
    serie = " ".join(serie.text.split())
    
    # Permet de supprimer le texte qu'on a toujours : "baccalauréat général série [SERIE] ([Description acronyme]) 2017"
    serie = serie.split()[3]

    # On met à jour la ligne avec les données extraites
    cur.execute("""UPDATE Resultats 
                    SET Academie = ?,
                        Nom = ?,
                        Prenom = ?,
                        Serie = ?,
                        Resultat = ?,
                        Mention = ?
                    WHERE lien = ?""", (academie, nom, prenom, serie, "Admis", mention, lienBase))

    # Tous les 50 élèves, on commit
    if c % 50 == 0:
        print("Sauvegarde... ({} résultats trouvés)".format(c))
        db.commit()

db.commit()
print("Fini !")
input("Appuyez sur entrée")

Visualisation des résultats

Voilà, là on arrive à la partie rigolote.
L’avantage, c’est que, comme je l’ai évoqué précédemment, on n’a pas besoin d’attendre que les résultats aient fini d’être téléchargés pour faire des tests sur nos données.

Mon premier objectif était de représenter la répartition des mentions très bien en fonction des prénoms (refaire un peu comme Le Monde mais à ma façon).

Il y a plusieurs façons de le faire, mais le plus important est de savoir éliminer les données induisant de l’erreur (facile) et ne pas en représenter trop, au risque de ne plus rien y voir (cf l’image d’en-dessous).

L’erreur

Pourquoi aurait-on de l’erreur ? C’est bien simple. Admettons qu’on prenne un bachelier au hasard, et qu’il s’appelle “Charles Philippe” (de son prénom). Il est le seul en France à s’appeler comme ça, résultat, s’il a eu mention très bien, on se retrouve avec 100% des Charles Philippe qui ont mention très bien. C’est une tendance qui a un intérêt limité puisque son erreur est assez grossière (ça paraît évident ; de manière plus formelle on peut dire que sur un échantillon de taille \(n\), on a une erreur en \(\frac{1}{\sqrt{n}}\), donc ici… une marge d’erreur de 100%… pas très beau à voir).

Pour résoudre ce problème, on se limite aux prénoms qui sont portés par au moins un certain nombre de gens. Régler ce paramètre est un peu ardu (il faut qu’il soit assez haut pour que les résultats ait du sens, mais assez bas pour que certains prénoms caractéristiques ne se voient pas virés alors qu’ils sont importants) mais ça se fait (grâce au hasard principalement).

La représentation

Répartition de chaque mention selon les prénoms

Le but est de représenter nos résultats sous forme de nuage de points, mais des points avec des légendes sur le graphique (oui parce que si on a cent couleurs différentes, lire la légende va pas être évident). Le problème, c’est qu’à part quelques prénoms qui se distinguent clairement (Emma est très porté et les Joséphine Blanche (après élimination des deuxièmes prénoms) ont l’air plutôt douées avec plus d’un tiers de mention très bien), on se retrouve avec un gros pâté près de l’origine.

Pour résoudre ça (et comme je ne peux / veux pas partager d’image vectorielle ici) je réduis le nombre de points à représenter pour éviter l’effet pâté. Encore une fois, c’est une question de dosage. Mais si vous voulez avoir des données plus complètes, il suffit de lancer le script vous-même.

Pour faire tout ça d’un coup, j’utilise cette ligne absolument atroce :

for c, prenom in enumerate(reversed(sorted(tb.keys(), key = lambda x : tb[x]))):

Le c permet de compter les itérations et de s’arrêter au bon moment, le enumerate de faire apparaître le c, le reversed de parcourir notre liste dans le sens inverse pour avoir les plus grands pourcentages de mention très bien, le sorted permet de trier les prénoms par proportion de mention très bien. Un slicing aurait été sympa pour ajouter de l’exotisme à l’ensemble, mais on ne peut pas slicer sur un générateur 🙁
Enfin, je positionne naturellement mes points sur ma fenêtre graphique avec MatPlotLib. Pour mettre du texte, j’utilise annotate qui a l’avantage d’être simple et efficace.

Cliquez sur l’image, sinon on voit rien. (cliquez ici ancienne version avec deuxièmes prénoms)

Autre résultat intéressant, les “sans mention”. En regardant qui sont les prénoms les plus “sans mentionnés” on voit bien que, quoi qu’en dise monsieur Macron, tout n’est pas qu’une question de volonté. Le milieu social aide un peu à la réussite ou à l’échec :

(Cliquez ici pour l’ancienne version qui n’éliminait pas les deuxièmes prénoms)

Notons tout de même que ces résultats sont toutes filières (générales) confondues. Il pourrait être intéressant de regarder la répartition des prénoms en fonction des filières (plus pour l’intérêt démographique de la répartition que pour les résultats au bac, qui doivent être sensiblement les mêmes quelle que soit la filière).

Voici le code pour cette première visualisation (ainsi que pour la récupération des données dans la BDD)

"""
Script permettant la visualisation des la répartition des mentions pour les prénoms. 
On va ainsi avoir la proportion d'une mention en x, et le nombre de candidats portant ce prénom en y.
"""

import sqlite3
import matplotlib.pyplot as plt

# nombre de personnes qui doivent porter un prénom pour qu'il soit pris en compte
# mettre une valeur trop basse risque de faire apparaître des prénoms rares (Charles Philippe par exemple) 
# ce qui n'a aucun intérêt puisqu'il suffit qu'il ait mention TB pour apparaître en top
# mais ça ne représente pas une tendance (puisqu'il est tout seul)
pallier = 50
# nombre de prénoms à être représentés
# en mettre trop fait une grosse masse vers l'origine
# ça devient lisible qu'à condition de zoomer 
# mais impossible de partager l'image après
nombreDePoints = 100

# On se connecte
db = sqlite3.connect("bac.s3db")
cur = db.cursor()

# On récupère les données dans la base de données !
# comme je fais des tests sur une base pas finie
# j'ai rajouté Prenom != '' pour ignorer les résultats pas récupérés
SQL = "SELECT * FROM Resultats WHERE Prenom != ''"
resultats = cur.execute(SQL).fetchall()

db.close()

# notre variable qui va contenir toutes les données
# je préfère tout charger puis classifier que de faire 30 000 requêtes SQL
# c'est plus rapide et au moins on a terminé avec la base de données
# on stocke dedans le nombre de chaque mention et le nombre de bacheliers qui portent le prénom
prenoms = dict()

# On analyse nos données
for academie, nom, prenom, lien, serie, resultat, mention in resultats:
    # On dégage les deuxièmes prénoms
    prenom = prenom.split()[0]

    # Si on n'a pas encore le prénom dans nos données, on l'ajoute et on initialise son compteur à 0
    if not prenom in prenoms:
        prenoms[prenom] = {"COUNT" : 0}

    # On ajoute 1 au compteur de mention correspondant à celle de la ligne
    if mention != None:
        prenoms[prenom][mention] = prenoms[prenom].get(mention, 0) + 1

    prenoms[prenom]["COUNT"] += 1

# On transforme nos données

# Dans les prochaines lignes, on cherche la répartition des mentions TB
def donneesTresBien():
    tb = dict()
    for prenom in prenoms:
        if prenoms[prenom]["COUNT"] >= pallier:
            tb[prenom] = prenoms[prenom].get("MENTION TRÈS BIEN", 0) / prenoms[prenom]["COUNT"]
    return tb

# Dans les prochaines lignes, on cherche la répartition des "sans mention"
def donneesSansMention():
    aucuneMention = dict()
    for prenom in prenoms:
        if prenoms[prenom]["COUNT"] >= pallier:
            aucuneMention[prenom] = prenoms[prenom]["COUNT"] - prenoms[prenom].get("MENTION TRÈS BIEN", 0) - prenoms[prenom].get("MENTION BIEN", 0) - prenoms[prenom].get("MENTION ASSEZ BIEN", 0)
            aucuneMention[prenom] = aucuneMention[prenom] / prenoms[prenom]["COUNT"]
    return aucuneMention

# On choisit quelles données on veut représenter
donnees = donneesTresBien()

# On prépare les données pour les représenter
# Ici x     = horizontal = proportion de TB
#     y     = vertical   = nombre de bacheliers avec ce nom
#     label = le prénom en question
x, y, label = list(), list(), list()

# enumerate(reversed(sorted(tb.keys(), key = lambda x : tb[x])))
# - on compte chaque itération (pour sortir, on ne peut pas faire de slicing sur un générateur)
# - on reverse parce qu'on trie les prénoms par proportion de TB et on veut ceux qui en ont le plus
# - on trie selon le nombre de tb avec sorted
# - notre key est tout simplement la proportion de TB, soit tb[x]
for c, prenom in enumerate(reversed(sorted(donnees.keys(), key = lambda x : donnees[x]))):
    # On se limite à nombreDePoints résultats
    if c >= nombreDePoints:
        break

    # x représente la part de TB pour ce prénom
    x.append(donnees[prenom])

    # y représente le nombre de gens qui portent ce prénom
    y.append(prenoms[prenom]["COUNT"])

    # z représente le prénom
    label.append(prenom)

# On affiche
fig, ax = plt.subplots()
ax.scatter(x, y)

for i, txt in enumerate(label):
    ax.annotate(txt, (x[i], y[i]))

plt.show()

Moyenne pour chaque prénom

Ensuite, j’ai voulu représenter la moyenne pour chaque prénom. Le procédé est proche, le résultat est intéressant.

"""
Script pour la visualisation des moyennes pour chaque prénom.
On calcule les moyennes de chaque prénom et on la place en x. En y, on garde toujours le nombre de candidats.
"""

import sqlite3
import matplotlib.pyplot as plt

nombreDePoints = 50

# On se connecte
db = sqlite3.connect("bac.s3db")
cur = db.cursor()

# On récupère les données dans la base de données !
# comme je fais des tests sur une base pas finie
# j'ai rajouté Prenom != '' pour ignorer les résultats pas récupérés
SQL = "SELECT * FROM Resultats WHERE Prenom != ''"
resultats = cur.execute(SQL).fetchall()

db.close()

# notre variable qui va contenir toutes les données
# je préfère tout charger puis classifier que de faire 30 000 requêtes SQL
# c'est plus rapide et au moins on a terminé avec la base de données
# on stocke dedans le nombre de chaque mention et le nombre de bacheliers qui portent le prénom
prenoms = dict()

# On analyse nos données
for academie, nom, prenom, lien, serie, resultat, mention in resultats:
    # On dégage les deuxièmes prénoms
    prenom = prenom.split()[0]

    # Si on n'a pas encore le prénom dans nos données, on l'ajoute et on initialise son compteur à 0
    if not prenom in prenoms:
        prenoms[prenom] = {"COUNT" : 0}

    # On ajoute 1 au compteur de mention correspondant à celle de la ligne
    if mention != None:
        prenoms[prenom][mention] = prenoms[prenom].get(mention, 0) + 1

    prenoms[prenom]["COUNT"] += 1

donnees = dict()
# Pour faire la moyenne, j'utilise des infos trouvées sur Internet (premier groupe)
# Note minimale      : 10/20
# Mention assez bien : [12; 14]
# Mention bien       : [14; 16]
# Mention très bien  : [16; 20+]
# Comme les notes au-dessus de 18 restent relativement rares, je pondère le TB par 17,5 plutôt que la vraie moyenne de 18
for prenom, mentions in prenoms.items():
    sansMention = mentions["COUNT"] - mentions.get("MENTION ASSEZ BIEN", 0) - mentions.get("MENTION BIEN", 0) - mentions.get("MENTION TRÈS BIEN", 0)
    donnees[prenom] = (sansMention * 11 + mentions.get("MENTION ASSEZ BIEN", 0) * 13 + mentions.get("MENTION BIEN", 0) * 15 + mentions.get("MENTION TRÈS BIEN", 0) * 17.5) / mentions["COUNT"]

# On prépare les données pour les représenter
# Ici x     = horizontal = moyenne du prénom
#     y     = vertical   = nombre de bacheliers avec ce nom
#     label = le prénom en question
x, y, label = list(), list(), list()

# - on compte chaque itération (pour sortir, on ne peut pas faire de slicing sur un générateur)
# - on reverse parce qu'on trie les prénoms par nombre de candidats et on veut ceux qui en ont le plus
# - on trie selon le nombre de candidats avec sorted
# - notre key est tout simplement le nombre de candidats ayant ce prénom
for c, prenom in enumerate(reversed(sorted(donnees.keys(), key = lambda x : prenoms[x]["COUNT"]))):
    # On se limite à nombreDePoints résultats
    if c >= nombreDePoints:
        break

    # x représente la moyenne
    x.append(donnees[prenom])

    # y représente le nombre de gens qui portent ce prénom
    y.append(prenoms[prenom]["COUNT"])

    # z représente le prénom
    label.append(prenom)

# On affiche
fig, ax = plt.subplots()
ax.scatter(x, y)

for i, txt in enumerate(label):
    ax.annotate(txt, (x[i], y[i]))

plt.show()

Si vous souhaitez utiliser ces résultats du bac à vos propres fins, je vous invite à télécharger la base SQLite en cliquant ici.
Attention : je ne garantis pas l’exactitude ou la complétude de ces données. Elles sont extraites directement de Studyrama et – comme je l’ai précisé plus haut – de par le design de leur site, si deux personnes ont le même nom dans une même académie, leurs résultats sont indiscernables. De plus, tous les recalés ne sont pas listés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *